Sa Majesté la Rose

14 février 2010 at 12:41 (Découvertes parfumées) (, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , )

Longtemps la rose a-t-elle été délaissée, boudée et même décriée. Jugée trop vieillote, trop poudrée, trop « dadame ». Cette fleur injustement connotée « has been » a enfin et à nouveau le vent en poupe! Les différentes Maisons de parfums la remettent à l’honneur et les jus à base ou créés autour de la rose connaissent un nouvel engouement.

Si j’ai toujours aimé l’odeur de la rose, je n’ai jamais vraiment adopté de parfum où la rose était star. Pourtant la rose, fleur si fragile et puissante à la fois, m’évoque tant de doux souvenirs d’enfance. Les roses sauvages du jardin de mes parents, celles cultivées dans le « parc » de mes grands-parents, les roseraies de Bagatelle… Dès ma plus tendre enfance, j’ai adoré plonger mon nez pourtant délicat dans cette fleur si fraiche et suave à la fois. D’ailleurs certaines confitures de pétales de rose m’évoquent encore aujourd’hui la sensation éprouvée autrefois. Un mélange d’innocence et de sensualité, une odeur légère et vive, un parfum jeune et ancien à la fois…

La rose a beau jouir, malgré elle, d’une réputation de quasi-antiquité, elle peut être extrêmement contemporaine. Saviez-vous que la rose possédait plus de 500 molécules odorantes? Elle peut se faire tour à tour fraîche, verte, fruitée, mieillée, épicée, boisée, citronnée, poudrée… Tout dépend de sa variété, de son origine, du climat dans lequel elle prospère et de l’emploi qu’on en fait.

J’ai à nouveau renoué avec la rose sous forme de parfum, en découvrant Rose Barbare de la collection l’Art et la Matière de Guerlain il y a environ 3 ans. Un parfum dont la beauté et la construction olfactive ne m’ont pas laissée indifférente. Classique et contemporaine à la fois, la rose s’y fait poudrée mais un peu métallique également notamment grâce (ou à cause selon le point de vue) aux aldéhydes tout en restant à l’état quasi-sauvage. Un parfum opulent et léger à la fois. Contrastée et haute en couleur, elle se fait pétillante et douce en même temps. Ses aspects mieillés et musqués ont certainement contribué à me séduire. Si je ne la porte que très rarement, cela est sans doute dû aux notes de patchouli que j’ai toujours du mal à apprivoiser. Et même si elle reste peu poudrée par rapport à certains parfums de rose classiques, elle le semble malgré tout l’être encore trop pour moi. Je la garde donc précieusement au fond d’un tiroir à l’abri de la lumière pour la ressortir de temps à autre quand le besoin d’une bouffée florale s’impose.

En parlant de la rose, j’ai découvert les Parfums de Rosine récemment dont le travail repose justement sur des créations autour de cette reine des fleurs. Les Parfums de Rosine sont un parfait exemple prouvant aux personnes qui ne sont pas à fortiori attirées par la rose, que l’on peut l’aimer et la porter malgré tout. Car si la rose est présente dans tous leurs parfums, elle y est plus ou moins traitée en majeur ou mineur selon les occasions et surtout révèle de nombreuses facettes souvent insoupçonnées. Je vous en reparlerai bientôt notamment en vous faisant découvrir Secrets de Rose, l’un des plus récents parfums de la Maison.

Un autre parfum composé autour de la rose que je souhaite découvrir, est Lipstick Rose des Editions Frédéric Malle. Décrit comme gai et sophistiqué à la fois, ce jus est censé être la représentation de la femme glamour et sophistiquée, se préparant dans son boudoir pour une grande soirée. Comme le nom l’indique, la rose est ici traitée dans son aspect cosmétique notamment avec la « reproduction » de la senteur typique d’un baton de rouge-à-lèvres. J’ai découvert quelques majeures fragrances des Editions de parfums Frédéric Malle il y a quelques semaines, mais j’avais mis Lipstick Rose de côté à l’époque, préférant me consacrer à l’apprivoisement de jus avec lesquels je me sentirais plus facilement en harmonie. Mais ce n’est que partie remise, je partirai à sa recherche olfactive très bientôt.

Dans les créations récentes, on trouve Parisienne d’Yves Saint Laurent. Personnellement, je n’ai pas accroché. Si son nom évoque une femme sensuelle, libre et amoureuse, représentée par la célèbrissime Kate Moss, je n’y ai vu qu’un autre jus créé pour des minettes de 20 ans souhaitant ressembler à leur icône fashion pas si parisienne que cela! J’avoue d’ailleurs trouver quelque peu étrange le choix d’une égérie américaine pour un parfum étant censé être typiquement français et parisien en l’occurence! Un parfum qui se veut chic et sophistiqué, intemporel et moderne à la fois. Pour le côté moderne je veux bien, mais chic? Je ne sais pas.

Il existe des parfums à la rose que j’ai envie de (re-) sentir et (re-) découvrir. Je pense notamment à For Her, de Narciso Rodriguez ou Nahéma de Guerlain. Parmi les anciennes créations, je suis tentée de partir à la recherche de Guerlarose de Guerlain ou Royal White Rose de Lubin (peut-être par l’intermédiaire de l’Osmothèque de Versailles, conservatoire international des parfums).

Et parmi les nouveaux jus récents, Rose Oud by Killian et Rose Wood Blackcurrant de Korrès me font de l’oeil. A voir s’ils sauront captiver mon nez…Par ailleurs, j’ai trouvé assez attirante la nouvelle eau de Dior: Forever and ever. Je l’ai humé il y a quelques semaines à son lancement plus ou moins secret au Sephora des Champs-Elysées. La rose y est traitée dans toute son innocence et sa fraicheur, une rose romantique pour jeunes premières…

Et vous, êtes-vous tombés sous le charme de la rose? Si oui, laquelle susurre le plus tendrement à votre oreille? Y en a t-il une qui vous chamboulle les sens? Vous fait frémir ou frétiller le nez? Ou pensez-vous toujours qu’elle est réservée à votre grand-mère? Faites-moi part de vos impressions!

Publicités

6 commentaires

  1. Uella said,

    Connaissez-vous Nahema? L’extrait de parfum est sublime; une rose opulente, tres sensuelle sans tomber dans la vulgarite. Comme vous le savez je n’aime pas Rose Barbare, qui n’a rien de barbare et tourne sur la peau avec des facettes notes de vin, ce que Luca Turin evoque dans son guide. Rose de Nuit etait un parfum de reve dans les annees 90 (a ete reformule depuis) – je vous laisse la premiere/ancienne description de ce parfum par Serge Lutens – « L ‘essence de jasmin jaune assure sa suavite et son cremeux des le depart ainsi qu ‘une essence d ‘abricot, fruitee. Suave. Les muscs, les ambres donnent tout au long du parcours une chaleur sensuelle et animale affirmee par le santal.
    L ‘absolu de cire d ‘abeille vient renforcer le caractere riche et mielle de l ‘absolu de rose turque et affirme son aspect nocturne et fatal. »

  2. Passionez said,

    Je connais effectivement Nahéma mais dois le redécouvrir car cela fait longtemps. Il faudrait que j’aille également sentir Rose de Nuit de Serge Lutens, mais je suppose que je n’aurai pascette impression que vous décrivez puisque vous me dites qu’il a été reformulé.

    Que pensez-vous des Parfums de Rosine?

  3. Uella said,

    J’adorais Mea Culpa et puis un jour evidemment il a ete discontinue et ca reste un mystere parce que d’apres les garcons de la boutique Aedes c’etait un parfum qui se vendait tres bien dans les annees 90, d’ailleurs depuis peu les Rosine ne sont plus vendus dans cette boutique, on les trouve plus aujourd’hui que chez Barney’s. J’aimais aussi Rose d’Argent, « another discontinued Rosine ». Pour les Rosine encore commercialises, mes preferes sont Rose d’Amour et la Rose de Rosine, les autres creations ne me disent pas grand chose, et vous?

  4. Passionez said,

    J’ai trouvé intéressant Rose Kashmirie et Rose de Feu mais je ne pense pas les porter. Quand à la Rose de Rosine et Rose d’Amour, je ne les ai pas encore sentis. Je les découvrirai la prochaine fois.

  5. Uella said,

    Mettez egalement sur la liste Zephir de Rose qui ressemble un peu au defunt Rose d’Argent.

  6. heidi said,

    Eh bien, votre question date un peu mais voilà que je découvre votre blog (et d’autres) et il se trouve qu’hier j’ai justement essayé l’Eau Suave, de Parfum d’Empire, et c’est une rose bluffante, un peu comme « menthée », dansante, très très jolie (en tout cas sur moi!)… je me laisserai peut-être tentée… J’aime aussi beaucoup la Rose Quatre Reines de l’Occitane (bien que jamais essayé en eau de toilette): leur crème pour les mains et leur concrète me font complètement craquer. Et puis Ombre Rose, qui est, pour le moment, pour moi, « la » rose poudrée parfaite pour une journée cocooning! Mais je débute, alors, bon, c’est un début!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :